Speed-Coaching & Speed-Déco

Depuis 2 ans je vous propose de me retrouver une fois par mois pour un entretien gratuit de 45mn à l’anticafé Beaubourg afin d’établir un rapide diagnostic et vous donner quelques conseils en matière de stress, de motivation et de relations toxiques.

Cette année, je vous propose également des conseils et astuces en matière d’aménagement d’intérieur pour tout dilemne déco qui vous stresse parce que vous procrastinez, manquez d’idées, de temps, de budget…

Je n’ai certes pas de cheveux mais j’ai deux casquettes ! Je suis un peu le couteau suisse de tout ce qui bloque, coince et tourne en boucle ! Alors prenez dès aujourd’hui rendez-vous avec moi. Prochaine permanence le lundi 26 février 2018 au 79, rue de Quincampoix (consultation gratuite pour celles et ceux qui ne me connaissent pas déjà + prix de l’anticafé au tarif en vigueur soient 5€ de l’heure) de 09:00 à 21:00.

Futurs travailleurs sociaux et gestion des conflits

J’ai récemment été amené à assurer une vacation sur la prévention et la gestion des conflits au sein de l’IUT de Bobigny – Paris XIII auprès de futurs travailleurs sociaux, un thème essentiel pour celles et ceux qui s’engagent dans les carrières sociales, parce qu’ils y seront régulièrement confrontés tout au long leur vie professionnelle.

Cinq modules

Pour amener progressivement ce public à la prévention et à la gestion des conflits, j’ai articulé mon cours en 5 modules de 3 heures, depuis l‘identification des émotions, en passant par le stress, la personnalité et les relations toxiques, jusqu’à la médiation et les stratégies de communication.

Apprendre à se connaître

L’idée directrice est que la source d’un conflit naît d’abord en soi et que bien se connaître est un préalable à la prévention et à la gestion des conflits. Force est de constater que les jeunes adultes auxquels j’ai eu affaire – et ils sont loin d’être les seuls ! – ont du mal à identifier leurs propres émotions ou à parler du stress qu’ils peuvent éprouver.

Les émotions – et le stress qui en résulte – ne se résument pas aux crises d’angoisses, au burn-out ou aux tentatives de suicide… Sauf que, on ne nous a jamais vraiment appris à les identifier ! L’apprentissage est souvent empirique et solitaire, faute de guides expérimentés. Et lorsque la coupe déborde, nous nous retrouvons bien démunis.

Identifier ses émotions

Ce n’est pas facile quand on est jeune, de reconnaître ce qui se passe en nous et/ou d’en parler. Les émotions, le stress et les conflits sont pourtant bien là, que ce soit dans notre propre dynamique comportementale, au travers de la famille, de la culture et/ou des amis ou bien dans des situations de prise de parole en public ou de travaux de groupe…

Et ce n’est finalement qu’à travers un retour d’expérience écrit que ces jeunes adultes se sont livrés, au travers de situations d’une richesse et d’une diversité incroyables. Ils ont révélé par là-même une belle capacité à l’introspection. De mon côté j’ai à présent de la matière (et de l’expérience) pour faire évoluer mon cours l’année prochaine.

Émotions et stress à l’école

Savoir-être à l’école

Depuis la rentrée scolaire 2015-2016 je me rends dans les écoles pour échanger, tant avec les élèves qu’avec les enseignants, sur mon parcours professionnel en général et/ou sur la gestion du stress et de la motivation en particulier. C’est ma contribution à la lutte contre l’échec et le décrochage scolaire (entre autres choses).

J’interviens dans le cadre de différents dispositifs telles que la Réserve Citoyenne et Entreprendre pour Apprendre pour ce qui est des actions bénévoles ou Entreprendre pour la Cité et Savoir-Être à l’École pour les actions rémunérées (mais aussi en nom propre pour tout accompagnement nécessitant un format « sur mesure »).

Savoir-être à l'école

Enseigner et transmettre

J’aime enseigner et transmettre, chercher des approches pédagogiques originales et adaptées aux différents publics auxquels je m’adresse que ce soient des enfants, des adolescents ou des adultes. C’est loin d’être facile avec les élèves mais j’arrive parfois à retenir l’attention de certains d’entre eux… Il faut savoir rester humble.

J’insiste tout d’abord sur les émotions. J’invite mon assistance à les observer. Nous ne faisons jamais ça… Car l’apprentissage des émotions est très souvent implicite. Il se fait au fur et à mesure que nous grandissons. Et puis nous nous laissons facilement emporter par le tourbillon de nos émotions ! Les observer, c’est déjà prendre de la distance.

Qu’est-ce que le stress ?

J’invite ensuite à réfléchir sur ce qu’est le stress afin d’en préciser les contours. Si côté enseignants, chacun y va de sa définition… côté élèves, c’est nettement plus dur à formaliser. Alors je me cite en exemple et je vais à la pêche des expériences vécues. Les vidéos aident à sortir les élèves de leur mutisme et à exprimer leur opinion personnelle.

Des outils pour lutter contre l’anxiété

J’enchaine enfin sur toute une série d‘exercices qui ont pour finalité la prise de conscience des automatismes qui sont à l’origine, dans les situations de stress les plus courantes, de pensées incohérentes et/ou de comportements inadaptés, signes qu’une alarme vient de se déclencher et qu’il est nécessaire d’adapter pensées et comportements.